En passant

Mali : L’étrange écroulement

c’est assez sidérant de voir à quel point le RPM (Rassemblement pour le Mali) s’effondre. Depuis l’élection legislative partielle de Baraouéli, il a fait un pas de plus vers l’auto-destruction. Aucun leader n’apparait, que ce soit pour présider le parti ou être le candidat en 2018 éventuellement. Tous sont dans les